Voyage de Bernard et de Francine St-Denis

en mer Baltique et à Rome,

2e de 10 publications les lundi, mercredi et vendredi

Voir épisode 1: En mer Adriatique et à Rome

Après un très bon vol de Montréal à Frankfurt avec un peu de turbulence, et un autre vol pour Venise, le mardi 23 septembre 2014, nous nous sommes installés sur bateau Celebrity Silhouette. Le lendemain fut réservé à une agréable redécouverte de Venise sous le soleil et avec les hordes de touristes. Nous avons visité le palais des Doges ainsi que la basilique St-Marc.

Jeudi 25 septembre 2014

Ljubljana, capitale de la Slovénie

De Venise, après une nuit en bateau, nous faisons escale à Ljubljana (280 000 habitants), capitale de la Slovénie qui s’est détachée de la Yougoslavie en 1991.

Pendant notre visite à pied au cœur de cette ville au charme médiéval, nous avons vu ses principaux attraits et vécu son histoire à travers ses contes et ses légendes. Depuis l’époque des Romains, cinq millénaires d’architecture sont encore visibles sur les places et dans les rues animées comme en témoignent les ruines d’Emona, l’ancienne ville romaine, le château médiéval et les façades richement décorées des édifices baroques.

Nous avons vu l’hôtel de ville médiéval. Notre périple ne cesse de nous impressionner malgré la pluie. Nous avons eu le plaisir de faire une croisière sur les canaux de la ville encore sous la pluie et sommes allés dîner dans une taverne slovène.

Vendredi 26 septembre 2014

Et Ravenne, en Italie

On la surnomme la Belle du nord, elle compte 158 000 habitants !


Grâce à son port sur l’Adriatique, Ravenne, une des plus belles villes du nord de l’Italie, a été la capitale de l’Empire romain d’Occident en l’an 404. Par une superbe journée ensoleillée, nous avons visité à pied le centre historique piétonnier pour nous rendre aux endroits suivants :

– Place del Popolo, centre géographique de la ville,

– Hôtel de ville (Palazzo Comunale),

et avons fait la visite intérieure de trois des huit monuments paléochrétiens qui forment un ensemble unique inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce fut la Basilique Saint-Vital, le Mausolée de Galla Placidia et le Baptistère des Orthodoxes (aussi appelé Baptistère de Néon). Leurs mosaïques fournissent une documentation iconographique exceptionnelle sur le monde byzantin. Comme il nous restait du temps, nous avons pu voir la tombe de Dante (La Divine Comédie), La « Pivarola », c’est-à-dire « Poivrière » en dialecte de Ravenne et, dans une allée de cyprès et de sarcophages, la Basilique de St-François.

Prochaine étape

La Croatie et les trésors de l’UNESCO.